samedi 30 octobre 2021

A VOS MARQUAGES... Saison deux.










Et encore une nouvelle planche de décalcomanies !

























Consacrée à la période III de la SNCB , robe rouge et  marquages blancs ( à l'exception, 
bien évidemment , des marquages noirs ou rouges apposés sur les caisses blanches des  
wagons frigorifiques.... ).


Cent mini-planches figurent sur cette feuille A4 , permettant d'équiper autant de
wagons  des marquages et symboles généralement appliqués à cette époque .

Grande nouveauté : le numéro du véhicule sera livré complet , tant pour la caisse 
du wagon que pour le  châssis.
Et , bien évidemment , ce numéro sera différent pour chaque wagon
Mes potes du RMM  verront là une avancée historique , eux que j'ai dû  entendre 
gémir en évoquant les difficultés qu'ils rencontraient pour aligner correctement 
les six chiffres composant le numéro d'un wagon de l'époque III verte....
Qu'allais-je donc devoir entendre lors du passage à la numérotation à sept chiffres ???

Et c'est ainsi , qu'avec Didier Delfosse ( c'est lui , bien sûr , encore et toujours , 
qui compose toutes ces merveilles avec son ordinateur ) , nous avons décidé de 
simplifier les choses...

A chaque groupe de mini-planches correspondent , dans les espaces ou marges qui 
les séparent , des indications concernant les marques et références des wagons  
auxquels correspondent ces marquages ;  l'utilisateur sera ainsi orienté dans ses achats
et ses recherches.









Ci-dessus , on peut lire , dans les marges , que , pour  réaliser , par exemple , un wagon du type
2021 ou 2021A , il est recommandé d'acquérir des maquettes FL8350 (Fleischmann 8350) ou 
MT 13253 (Minitrix 13253) ou encore un de leurs innombrables dérivés dont il est impossible
de présenter liste exhaustive des numéros de référence.


Nous allons  apposer les décalcomanies sur des wagons dénichés , sauf exception ,
sur le  marché de l'occasion. 
Il semble en effet déraisonnable d'acquérir de coûteux modèles neufs pour , ensuite , 
les démonter (avec tous les risques que cela implique...) , faire disparaître leur décoration 
et leurs marquages , les repeindre ensuite avant de les marquer à nouveau....

Je ne vais pas reprendre , dans cet article , les recommandations générales concernant
la manipulation prudente de nos précieuses feuilles de décalcos , ni la manière de les
apposer sur le modèle.
Tout cela a été décrit dans le premier article consacré aux marquages et j'invite le 
lecteur à s'y référer.

Pour les amateurs désireux de se procurer ces décalcomanies et de se lancer dans 
l'aventure , une seule adresse , celle de Didier Delfosse  :

                                                 
                                                         hardl00k69@gmail.com



La couleur rouge-brun époque III.


Quelle teinte choisir pour évoquer au mieux le rouge-wagon de l'époque III ?
Les photos d'époque en couleurs sont rares et les teintes illustrées pas toujours 
fidèles , dégradées sous l'action du temps , ou variant en fonction de l'émulsion 
choisie par le photographe.


Si on ne dispose pas d'images de wagons réels , on peut se rabattre sur celles des 
centaines de wagons miniatures édités depuis des dizaines d'années à destination 
des modélistes belges de l'échelle H0.
Une visite sur le site "Traintamarre" de monsieur Tassignon permettra de voir que 
les fabricants peuvent prendre beaucoup de libertés avec les teintes qu'ils appliquent 
sur leur production....
La couleur des caisses varie ainsi du brun au rouge , passant par une infinité de 
nuances.

André-marie Ducarme m'a raconté avoir vu passer , dans ses jeunes années , 
des centaines de wagons de l'époque III rouge , et avoir été frappé  du fait 
qu'avec le temps , le rouge-wagon avait tendance à virer au rose. 

Je ne me souviens plus des mélanges de couleurs que j'utilisais il y a bien des 
années ; je me rappelle seulement qu'André Witmeur conseillait de partir du 
rouge Humbrol Matt 100 .

J'ai aussi , à la même époque , fait confiance aux bombes d'apprêt rouge-brun de la
firme Dupli-color qui donnaient un rouge-wagon très convaincant.
J'ai voulu faire le même essai avec une bombe de la même marque achetée récemment ;
malheureusement , la teinte obtenue n'était plus la même et tirait franchement sur l'orangé .

Sur sa galerie Flickr , Pim Van Gestel met en scène les peintures bien plus "modernes" 
de la marque Vallejo ; il utilise un mélange de trois parts égales des teintes suivantes :

          - Vallejo Model Air  71.080 . (Rust).
          - Vallejo Model Air. 71.003 . (Red RLM23).
          - Vallejo Game Air   72.711 . (Gory Red).










Après plusieurs essais , j'ai adopté ce mélange en y incorporant néanmoins une quatrième 
part : un jaune-ocre Vallejo , 71.033 , (Yellow Ocre).
Et je ne me prive pas d'en  modifier légèrement la composition à chaque séance de peinture
pour éviter trop d'homogénéité dans les robes de mes wagons.


L'époque III rouge-brun. Quelques notions.



Durant la période III verte , le numéro affiché sur un wagon était simplement fonction  
du type de ce dernier (couvert , plat , tombereau , frigorifique , etc...).

Lors du passage à la numérotation à sept chiffres de 1956 , la signification de ce numéro
va s'élargir tout en gagnant en précision.
Un agent du chemin de fer expérimenté  pourra désormais , à la simple lecture d'un
numéro de wagon , déterminer de quel genre de véhicule il s'agit :  couvert , plat , etc...
Il saura immédiatement  si le véhicule est freiné ou non , dans quelle fourchette de 
tonnage il se situe ,  quelle est sa longueur approximative , etc....

Le numéro 99  de la revue "En Lignes" consacre à cette thématique un article très 
complet en ses pages 64 et 65.

En voici un court abrégé :

  —Premier chiffre : indique le genre de véhicule.

          -1 : Wagons spéciaux ( exemple : les frigorifiques).
          -1 ou 2 : Wagons tombereaux.
          -3 ou 4 : Wagons couverts.
          -5 : pas utilisé.
          -6 ou 7 : wagons plats à deux essieux.
          -8 ou 9 : wagons plats à quatre essieux.

  —Second chiffre : Concerne le freinage.

          -1 : tombereau non freiné.
          -2 : tombereau freiné.
          -3 : couvert non freiné.
          -4 : couvert freiné.
          -5 : pas utilisé.
          -6 : plat à deux essieux non freiné.
          -7 : plat à deux essieux freiné.
          -8 : Plat à quatre essieux non freiné.
          -9 : plat à quatre essieux freiné.

  —Troisième chiffre : indique le tonnage ou la longueur en fonction du genre de wagon.


  —Quatrième chiffre : ne concerne que les plats à deux et quatre essieux dont il indique le
       tonnage.

  —Et les trois derniers chiffres ?  Ils constituent le numéro d'ordre du véhicule.


Pour plus de détails , se reporter à l' article.

Les marquages usuels sont les suivants :
         
          Sur la caisse : - Le "B" , bien sûr , emblème de la SNCB (5). 
                                 - Le numéro à sept chiffres du wagon (8).
                                 - Un  point blanc placé sous le numéro du wagon  indique qu'il
                                    s'agit d'un véhicule équipé de boîtes à packing (7).

                                 - Le cadre consacré à la tare arrondie (6).
                                 - Le cadre consacré à la tare réelle  (2).      
                                 - Le cadre reprenant la surface au sol disponible (4).
                                 - Le tableau des charges ABC (3).
                                 - Les bandeaux blancs 'freiné-non freiné' , peints sur les quatre 
                                   montants d'angles du véhicule (1).
                                 - Le sigle RIV (11).
                                 - Le calendrier de remplissage des boîtes d'essieux (pour les véhicules 
                                   encore pourvus de boîtes à packing) (12).
                                 - La dénomination du type de wagon (10).

         Sur le châssis : - Le numéro d'identification du véhicule précédé éventuellement 
                                    du "B" de la SNCB (9).
                                  - La distance entre essieux.
                                  - Le tableau de révision.













Galerie d'images .

Cette galerie d'images n'est pas complète et se verra étoffée régulièrement.
Certains espaces laissés vides seront comblés.

A suivre , donc....





-Wagon couvert du Type 2021.



Sous cette dénomination , nous allons retrouver un groupe de couverts apparentés aux
fameux wagons "Kassel", ou "Munchen" , ex-G10 de la Reichsbahn.
De nombreuses variantes existent , la plus visible concernant la forme de la toiture : 
arrondie ou bombée.
On retrouve aussi au sein de ce type les wagons "Oppeln" , "Bremen" et bien d'autres.


Modèles à rechercher :- Fleischmann 8350 et semblables..
                                     - Fleischmann 8591 pour les  non-freinés.

Plus récent , plus beau (pas de disgracieuses portes coulissantes fonctionnelles, plus 
moderne , etc...) mais aussi plus cher et impossible (pour l'instant) à dénicher en 
occasion : le Brawa 67443 et ses innombrables dérivés.

Le Minitrix (13253-13514) peut aussi convenir , bien que je n'apprécie ni sa gravure,
ni , surtout , le manque de renforts en Z , ni ses boîtes d'essieux cachectiques , ni......

Pour les modèles à toiture bombée , le modèle Roco : 02321 A , 25041 , 25052 est assez
réussi.

Ne pas s'intéresser aux wagons avec guérite . A cette époque, il ne devait plus y en avoir
beaucoup.




Wagon 3315747. Non-freiné. Collectie Pim Van Gestel.




Wagon 3318231. Photo Jocadis.




Le même wagon 3318231 sous un autre angle. Il est non-freiné.




Wagon 4417293. Freiné.




Photo Daniel Thielemans.




Prise par monsieur Thielemans , l'image ci-dessus est une mine de renseignements : derrière 
la  petite locomotive Cockerill , trois wagons  ex-G10 à toit arrondi , et ...trois dispositions 
différentes des marquages ....



Rien de plus simple que d' introduire  cette diversité au sein de notre flotte miniature.







Sur le châssis , le numéro du wagon n'est pas obligatoirement précédé du symbole B.












Il faut remarquer que l'inscription "Type 2021" n'est pas présente sur tous les wagons 
tandis que le cadre RIV peut être apposé à des endroits différents.





























Le couvert ci-dessus : une caisse Roco adaptée à un châssis Fleischmann (meilleur 
roulement et , surtout , aspect bien plus réaliste des boîtes d'essieux).




Un "Oppeln" de Hobbytrain , repeint et re-décoré.



Un autre "Oppeln Hobbytrain.




Et voici qu'entre en scène le fameux "Oppeln" de Hobbytrain.


Il s'est presque écoulé une décennie entre l'annonce de sa fabrication et sa mise sur le
marché.
Et enfin , il est arrivé ,  sous la forme d'un ensemble de trois wagons accompagnés (Dieu 
seul sait pourquoi...) d'un chariot à timon monté sur  4 roues.

Quelle déception après une si longue attente !
Le vert choisi par Hobbytrain , une sorte de vert-pomme , ne correspondait absolument 
pas au prototype .
Les boîtes d'essieux ne ressemblaient à rien.
Les roues , en métal non bruni  et garnies de boudins surdimensionnés , évoquaient le
couteau à pizzas à lame circulaire. Il m'a fallu les passer au tour pour les affiner.
Les marche-pieds , rapportés , se détachaient ou se brisaient à la moindre manipulation.
J'ai dû me résoudre à les remplacer par des pièces en maillechort.
De plus , estimant frapper un grand coup , Hobbytrain n'avait pas trouvé mieux que d' équiper 
ce modèle de tampons à ressorts ! Une grande première bien inutile !!!
Pour loger ce dispositif , il a malheureusement fallu surdimensionner les boisseaux
de tampons . 
Deux millimètres de diamètre ! Soient 32 centimètres en "grand" ! Ce n'est pas vraiment 
la "Grosse Bertha" (420 mm) , mais c'est du gros calibre quand même.
J'ai terminé ?
Non . La numérotation à sept chiffres blancs , qui aurait donc dû se trouver appliquée 
sur un wagon de couleur rouge-brune , correspondait à un couvert non-freiné alors 
qu'il est pourvu de sabots de freins bien visibles..... 
Et , pour couronner ce tableau , les timons de l 'attelage à élongation ,  bien trop fragiles.
Malgré les précautions que j'ai prises au moment de changer les têtes d' attelage , un de 
ces timons s'est brisé et a dû être réparé.


La feuille de marquages peut ainsi nous aider à corriger quelques omissions ou erreurs
sur certains modèles du commerce.

C'est aussi le cas de cet autre "Type 2021"  un wagon du district d'utilisation "Stettin" 
que Fleischmann a eu l'amabilité d'éditer en version belge pour les amateurs de l'échelle N.




Type 2021 ex "Stettin" de Fleischmann.




"Stettin" Fleischmann.



Sur chacune des photos , le modèle d'origine se trouve à gauche.

On peut voir que Fleischmann a "oublié" , sous le numéro du wagon , le cadre contenant
les chiffres exprimant la tare arrondie....
Les modèles de droite sont des modèles "corrigés". 
Les caisses ,  toitures et  châssis ont de plus été repeints de façon à offrir un meilleur
aspect à ces beaux petits wagons.


_____________________________________________________________________________________
  


-Wagon à couvercles du Type 1520B pour le transport de chaux.

Wagon à chaux à couvercles. Non freiné. Freiné.
Fleischmann 8881 ou 8883 . Minitrix 13667.



Un ravissant petit wagon de 15 tonnes. 
Après 1956 , vu sa faible capacité , il a dû être rapidement supplanté par des modèles
plus grands et , surtout , pourvus d'un système de vidange plus pratique....



Type 1520B . © Collectie Pim Van Gestel (Flickr).





Wagon à chaux 1019005.  Modèle Minitrix. Non freiné.




_____________________________________________________________________________________



-Tombereau du Type 1215B.


Fleischmann 8207 ou 8205.
Minitrix 18082...et dérivés..
Roco N25556...et dérivés...



Wagon 2289171. Type 1215B. Photo SNCB. 
Collection Jacques Quoitin.


Ah ! Celui-là , tout le monde le connaît !!!

Année après année , durant plus d'un quart de siècle , obstinément , Fleischmann a édité 
ce wagon sous une robe verte qu'il n'a vraisemblablement jamais portée... 
Et a persisté dans l'erreur en apposant sur la caisse des marquages jaunes....

Il ne fait aucun doute que c'est l' image ci-dessus qui a inspiré la firme allemande .
Ce wagon , photographié devant un atelier , y a vraisemblablement séjourné pour un 
réglage ou une réparation du système de freinage , comme l'indique le texte griffonné à 
la craie sur le second panneau.
Et les milliers d'exemplaires produits ont tous été porteurs de ce marquage.....
Imprudents sommes-nous qui avons constitué , avec ce tombereau , des rames homogènes 
que rien n'aurait pu faire ralentir dans une longue descente....!!!

Plusieurs fabricants  ont mis ce modèle en production.

A côté des maquettes Fleischmann , on va découvrir les Minitrix (18082) , 
ou encore les Roco (N 25556) . Il existe aussi des modèles Rivarossi.


Le Fleischmann ne possède pas de cadres porte-étiquettes ; les montants d'angles 
sont équipés de crochets de halage tandis que les renforts sous le châssis sont plus
finement reproduits que ceux du Minitrix.






Wagon 2289026. Modèle Minitrix.






Wagon 2289033. Modèle Minitrix.






Wagon 2289083. Modèle Minitrix.





Wagon 2289299. Modèle Fleischmann avec chargement de bois de mine.
Des porte-étiquettes de la marque Kuswa ont été appliqués.



_____________________________________________________________________________________



-Tombereau du Type 1215A4.


Tombereau Arnold 4206.






_____________________________________________________________________________________


-Tombereau du Type 1214B.

Tombereau Arnold 4206.
Ce modèle n'est pas pourvu d'origine de cadres porte-étiquettes .
Ces  petits éléments sont heureusement disponibles chez "Kuswa Modellbau".





Wagon du type 1214 B. Collectie Pim Van Gestel.


























_____________________________________________________________________________________



-Tombereau du Type 1215 A.


Tombereau ROCO 0217A.

Option : marquage Europ.











Le wagon  Roco 0217A : un modèle pas cher .



Seul le prototype des wagons du type 1215 A  , le 999.999 , fut porteur , sur ses parois ,
de pointes "diamant" telles qu'on peut les apercevoir sur le tombereau Roco.

Notre petit Roco va donc , au préalable ,  subir l'ablation des pointes "diamant"qui 
garnissent ses flancs. ainsi que des bandes rivetées qui entourent ces dernières.
Ce n'est pas une mince opération....
Les premiers exemplaires que j'ai modifiés ont été amputés de ces excroissances au
ciseau X-Acto , intervention suivie d'un ponçage au papier de verre fin et au crayon
à fibres de verre.
Pour les derniers : la micro-fraiseuse . Bien veiller à ne pas aller trop loin....sinon ,
mastic...




Wagon 2286269.




Seconde option : marquage simple (non Europ)...





Wagon ROCO. Echelle H0.








Wagon 2286264.





_____________________________________________________________________________________




-Wagon trémie du Type 1000 E.









Modèle Arnold 6088 , 4486 , 6243.
Modèle Minitrix : set 15391.

Le modèle belge existe en version "scalpée" et en version "non-scalpée"....
Je me suis appliqué à reproduire les deux.
Les wagons Arnold sont des modèles anciens affublés d'un  système de vidange
par gravité encombrant et disgracieux.
J'ai utilisé une lime plate pour réduire la taille des goulettes de vidange , leur
donnant ainsi un aspect plus acceptable.


Les modèles Minitrix , bien plus  récents ,  bien plus modernes (attelages à 
élongation...), bien plus fins ....sont aussi bien plus chers.














_____________________________________________________________________________________



-Tombereau du Type 1221 B. 


Tombereau ex-Villach.
Modèle Arnold HN6161 , HN 6383.

Très joli modèle avec ses renforts typiques sous le châssis. Les parois de la caisse sont
fines et les boîtes d'essieux bien rendues.
Beaucoup de ces wagons ont vu leur caisse de bois remplacée par une caisse métallique
et je n'ai trouvé aucune photo de tombereau réel pour illustrer mon propos.
Je me suis ainsi rabattu sur l'image d'un exemplaire à l'échelle H0 de marque Lilliput
ou Roco..





Maquette d'un Villach à l'échelle H0.

















_____________________________________________________________________________________


-Wagon réfrigérant du Type 2000 C.


Modèle Arnold 4220K. 
Wagon frigorifique à toiture trapézoïdale.




Wagon réfrigérant à toiture trapézoïdale H0 de Kleinmodellbahn .





Ne disposant d'aucune image de wagon réel , il a fallu se résoudre à s'inspirer
d'un modèle réduit à l'échelle H0 édité par le firme Kleinmodellbahn....






Wagon 1043211. Modèle Arnold.


Pour le wagon précédent , j'ai conservé la couleur d'origine du toit , ainsi que les
marques de coin signalant la présence d'un appareil de freinage. Elles sont largement
sur-dimensionnées.
Les modèles suivants ont été intégralement repeints et les marquages-freins sont ceux 
figurant sur nos mini-planches de décalcomanies.
En ce qui concerne la finesse , il n'y a pas photo...

Ici aussi , les cadres porte-étiquettes de Kuswa seront les bienvenus.




Wagon 1043215. Modèle Arnold.




Wagon 1043322. Modèle Arnold.






Wagon 1043322. Légère patine du toit.


_____________________________________________________________________________________




-Wagon pour le transport de poisson du Type 2000 C.







Type 2000C. Wagon 1043108 avec renforts. Collectie Pim Van Gestel.



Type 2000C. Wagon 250103 sans renforts. Collectie Pim Van Gestel.





Modèle Fleischmann 8341 , 834104.
Modèle Brawa.....

Petit problème : les wagons frigorifiques de la marque Fleischmann susceptibles de convenir
pour l'évocation de notre wagon pour le transport de poisson sont tous non-freinés.

Il est bien sûr possible d'équiper ces modèles de sabots de freins que l'on peut acquérir 
chez Kuswa Modellbau.
N'ayant pas le courage de procéder à cette intervention  , je me suis limité à modifier d'un 
coup de cutter les marquages d'angle pour bien montrer que mes wagons sont non-freinés....

Ces wagons sont immatriculés dans une classe de wagons spéciaux dont les numéros
commencent par "104" . 
Ouf ! pas de référence au fait que le wagon soit , ou non , freiné....










Wagon 1043110. Face I.




Wagon 1043110. Face II.





Wagon 1043198.   Face I.




Wagon 1043198. Face II.




Ne pas oublier la petite touche de peinture noire sur les charnières et les systèmes de
verrouillage des portes.



_____________________________________________________________________________________



-Un petit plat de 10 mètres....ou comment créer un wagon 
  qui n'existe peut-être pas.....


Depuis des années , j'ai dans mon effectif de wagons plats un beau petit modèle
Minitrix dont l'aspect général  évoque  ce wagon d'atelier , issu vraisemblablement
de la transformation d'un ancien couvert ( on peut encore apercevoir , le long du
châssis , la glissière sur laquelle s'appuyait la porte coulissante).
Destiné sans doute au transport de tôles , il est équipé d'une barre faîtière pouvant
à l'occasion soutenir une bâche de protection.








Ce  plat est immatriculé comme outillage sous le numéro 9202 , est freiné 
et sa tare arrondie est de 8 tonnes.

En partant du  Minitrix et en prenant , Dieu me pardonne , quelques libertés 
avec la réalité...., il me plairait fort d'en tirer une version  belge à peu près
vraisemblable  qui ne soit pas un véhicule d'atelier.

Si on est pas tout à fait dans le vrai , il s'agit au moins d'être crédible....

Le plat Minitrix mesure 6,25 centimètres , donc 10 mètres.

Imaginons-lui donc une immatriculation plausible :

                 - Plat à deux essieux.                             → premier chiffre : 7
                 - Plat freiné .                                          → second chiffre  : 7
                 - De 10 mètres à moins de 11 mètres.   → troisième chiffre : 0
                 - De moins de 20 tonnes.                      → quatrième chiffre : 1
                 - Pour les trois derniers chiffres , pas de problème.


Un peu de recherche dans le livre "Matériel à marchandises" permet de retrouver 
une unique série de wagons avec des  numéros commençant par 7701 ; elle  correspond 
à un wagon ex-allemand de 15 tonnes de charge utile ( type 3022A).

Je compose le numéro du wagon  chiffre par chiffre ; pour ce qui est des cadres ABC  ,
de la tare arrondie et de la tare réelle , je prélève des éléments sur une mini-planche 
destinée aux petits wagons à couvercles type 1520B.




















à suivre....